Encore des merveilles a découvrir !

Chers amis,
Notre petite église est décidément bien cachottière !
 
Apres la découverte en 2012 du verso des panneaux latéraux du retable, probablement des scènes de la vie de St Martin, M. Andronescu, notre restaurateur principal, a mis au jour, sous l’enduit moderne, ce qui promet d’être une autre révélation.
 
Dans le chœur et la nef apparaissent des traces d’une litre funéraire et des blasons des seigneurs Dauvet, datant du 18 ème siècle, disposés symétriquement de chaque côté des murs, 4 dans le chœur, 8 dans la nef. 
 
Les armoiries représentent un écu bandé de gueules (*) et d’argent de 6 pièces ; la première est chargée d’un lion de sable, passant dans le sens de la bande. L’écu est timbré d’une couronne de marquis; à sa pointe, se trouve le collier de l’ordre de Saint Louis.
 
 
(*) GUEULES. Une des cinq couleurs du blason que l’on représente en émail par le rouge, et en gravure par des hachures perpendiculaires. Ce terme viendrait selon Ménage de la couleur rouge de la gueule des animaux.
Les armoiries ont été peintes à l’huile sur papier épais, collé et cloué au mur. 
De chaque côté de l’entrée de l’église, deux blasons ont été collés sur un enduit à base d’argile.
 
 
« Le faux appareil est une décoration sous la forme d’une peinture qui imite les lignes horizontales et verticales d’une maçonnerie entre des pierres de taille. Le faux appareil ou faux-joint est aussi une ligne creuse tracée dans un enduit de mur ou de cloison pour imiter un appareil de pierres. «  Wikipedia
 
Par ailleurs, l’autel actuel cache également l’autel d’origine et son décor du 13ème siècle.
 
Une nouvelle aventure nous attend donc : la restauration complète des enduits des murs de la nef et leurs 8 blasons ainsi que la restauration des murs du chœur et de l’autel, avec leurs décors du 13 ème  et 18 ème siècle !

 

Elle promet d’être passionnante ! 
 
Cette découverte nous fait encore plus prendre conscience de la valeur de ce patrimoine et renforce notre motivation à le préserver !

Avant … après !!

Chers amis du Patrimoine

On finirait presque par oublier dans quel état était notre retable et ses panneaux latéraux jusqu’à l’année dernière.

Heureusement les photos sont là pour témoigner de leur renaissance … pour ne pas dire leur résurrection !!

Grâce à la technique et aux mains habiles de nos restaurateurs, Romana et Corneliu Andronescu, le changement est saisissant !!

Voyez plutôt.

AVANT                                                                 /                                                                     APRES

la-crucifiction

le-baiser-de-judas

img_4025-retouche

img_4079-retouchee

img_4080-retouchee
Merci au photo club de Cambremer pour ces nouvelles photos.

 

 

 

Le Conseil général participera à hauteur de 7426 euros à la restauration de l’antependium

Lors de la dernière commission permanente du mandat au Conseil général, la commune de Repentigny s’est vu attribuer une subvention de 7426 € pour la réfection de l’antependium.
Un grand merci à Xavier Charles pour ses efforts.
C’est une très bonne nouvelle que nous souhaitions partager avec nos membres !

Les travaux avancent !

Chers amis du patrimoine de Repentigny

Ce petit mot pour vous dire que les travaux de restauration de l’église avancent !

Le mur du chevet qui était largement fissuré a été restauré et les différentes statues ont été dépoussiérées et rénovées.Elles ont retrouvé leurs couleurs vives historiques.
Les photos jointes vous le prouvent !

La restauration des panneaux du retable est quant à elle toujours en cours. Dans les prochaines semaines, une visite à l’atelier de M. Andronescu, le restaurateur, aura lieu.

Nous continuerons de vous tenir informés.

Merci encore à tous pour votre soutien.